Joe / David Gordon Green, réal.

Vidéo

Green, David Gordon (1975-....). Metteur en scène ou réalisateur. Producteur

Edité par Wild Side - 2014

Dans une petite ville du Texas, l'ex-taulard Joe Ransom essaie d'oublier son passé en ayant la vie de monsieur tout-le-monde : le jour, il travaille pour une société d'abattage de bois. La nuit, il boit. Mais le jour où Gary, un gamin de 15 ans arrive en ville, cherchant désespérément un travail pour faire vivre sa famille, Joe voit là l'occasion d'expier ses péchés et de devenir, pour une fois dans sa vie, important pour quelqu'un. Cherchant la rédemption, il va prendre Gary sous son aile...

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...
Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Des "rednecks" qui hantent l'écran 5/5

    Prenant pour cadre une petite ville paumée du Texas, "Joe" sonde une communauté désincarnée, mise à mal par les accès de fureur, l'alcoolisme, le désœuvrement et la perdition. Amer et crasseux, il s'attache au thème de la filiation et immortalise un perdant magnifique, interprété par un Nicolas Cage convaincant (enfin !). David Gordon Green filme une descente aux enfers (celle du père), une rédemption (celle de Joe) et une épopée initiatrice (celle de Gary). L'Amérique profonde filmée caméra à l'épaule. Des "rednecks" qui hantent l'écran. L'innocence réduite en une pluie de gravats. Une sexualité mécanique, dénuée de tout sentiment. Sous ses faux airs de western déchu, le film porte en son sein une matrice sociale presque glaçante, interrogeant l'abnégation et la capacité de résilience des hommes. Un film proche de "Mud sur les rives du Mississippi" de Jeff Nichols mais qui n'est en aucun cas comparable.

    par Aude Le 04 mai 2018 à 11:31